Le rôle des centres de données de colocation dans un environnement IT en pleine évolution

Blog

Catégories

L'avenir de l'infrastructure IT s'oriente indubitablement vers le cloud.

Gartner prévoit que, d'ici 2018, les dépenses IT des entreprises dépasseront 3,2 billions de dollars, alors que celles-ci s'élevaient à 2,7 billions en 2013. Les frais relatifs au cloud occuperont une grande part de ces dépenses.

Alors que la tendance au recours au cloud est manifeste, l'incertitude règne quant à la vitesse à laquelle les entreprises adopteront ce système, au modèle de déploiement de cloud qui sera choisi, à l'impact de l’informatique et à la façon dont les entreprises connecteront leurs centres de données sur site à leurs plateformes de cloud hors site.

Nous constatons une tendance chez les entreprises à choisir de consolider leur infrastructure et de migrer vers des plateformes de cloud afin de réduire leurs coûts d'exploitation en matière d'IT et d'augmenter les possibilités d'expansion ainsi que la flexibilité. Bien que les avantages de ce système soient universels, les entreprises empruntent des voies différentes dans l'adoption du cloud. Toutefois, l'« IT hybride » devient la norme.

Le terme « IT hybride » désigne un nouveau modèle de services qui combine des cloud publics et/ou privés avec l'infrastructure IT sur site de l'entreprise.

La sécurité et la performance étant souvent considérées comme les principaux obstacles à la généralisation du cloud et vu la complexité de la connexion des workloads et applications sur site et hors site, l'IT hybride constitue, dans une large mesure, un défi pour le réseau.

Pour relever ce défi, certains fournisseurs de centres de données de colocation complètent leurs offres par des solutions de réseau spécifiques qui prennent en charge la transition vers un environnement IT hybride. En mettant en place une infrastructure de commutation et en offrant la capacité de réseau nécessaire, ces centres de données de colocation permettent un accès privé aux « connect nodes » des principaux fournisseurs de services de cloud par le biais d'un VLAN.

Grâce à ces solutions, connecter les infrastructures sur site et hors site devient moins complexe et engendre moins de frais.

Afin d'étudier l'adoption du cloud par les entreprises et les tendances décrites ci-dessus, nous avons chargé IDG Connect d'interroger 625 responsables IT dans des moyennes et grandes entreprises établies en Europe à propos de leurs infrastructures actuelles et de leurs projets en la matière. Cette étude est menée dans le but de répondre à des questions cruciales sur l'adoption du cloud par les entreprises :

  • Dans quelle mesure les entreprises adopteront le cloud en 2015 ?
  • Quel modèle de cloud (public, privé ou hybride) prévaudra ?
  • Quel sera le rôle des centres de données d'entreprise à l'ère du cloud ?
  • Comment les infrastructures IT sur site et basées sur le cloud seront-elles connectées ?
  • Comment sera le cloud en 2020 ?

La réponse à ces questions aidera les responsables IT à comprendre les décisions que prennent leurs pairs dans le cadre de l'intégration de l'héritage IT aux modèles d'informatique dématérialisée.

Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, inscrivez-vous au webinaire que j'organiserai le 18 février.

Durant celui-ci, je présenterai les principales conclusions de notre étude et j'aborderai un entretien mené avec les leaders du secteur sur le thème de l'essor de l'IT hybride.