Blog

Qui évolue le plus rapidement dans la course au numérique ?

Chaque entreprise mondiale est engagée dans une course à la digitalisation, qu'elles en aient ou non conscience. En Europe, certaines sociétés évoluent plus rapidement que d'autres, ce qui leur permet de jouir d'une position plus compétitive afin de développer leurs activités. Mais qui évolue le plus rapidement ?

Notre nouveau rapport, L'entreprise numérique, étudie les qualités des leaders du numérique, que nous définissons comme les entreprises évoluant le plus rapidement sur la voie de leur transformation numérique. L'étude, menée par IDC, a observé la progression par pays, par taille d'entreprise et par secteur. 

Alors, pourquoi devenir une entreprise numérique ? Les sociétés transformant leurs activités grâce aux technologies émergentes remportent un avantage sur leurs concurrents, puisqu'elles peuvent créer de nouveaux produits plus rapidement, améliorer l'engagement de leurs clients et pénétrer plus tôt de nouveaux marchés. Ainsi, votre arrivée durant la course au numérique aura des conséquences évidentes sur votre croissance. 

Vive la France !

Les entreprises françaises arrivent en tête du peloton. Combinés, près de la moitié (47 %) des répondants originaires de ce pays ont évalué leur progression comme plutôt « rapide » (39 %), voire « très rapide » (8 %). L'Allemagne est arrivée deuxième au classement des pays les plus rapides avec 39 % combinés, tandis que le Royaume-Uni a affiché un score de 37 %. L'Espagne (37 %) et la Suisse (36 %) se sont quant à elles hissées dans le top 5.

Les entreprises de services financiers progressent également plus rapidement que tout autre secteur, surclassant ainsi les producteurs d'énergie, les sociétés de médias, les détaillants et les professionnels de l'éducation. Il n'est pas surprenant que le numérique soit une priorité dans ce secteur compétitif, où la vitesse de négociation se calcule en millisecondes seulement. Les sociétés financières doivent bénéficier d'un meilleur accès aux ressources informatiques sur les marchés européens clés. Londres représente par exemple un hub technologique de taille pour la finance, offrant ainsi aux sociétés de la City les ressources dont elles ont besoin pour se développer. 

 

Transformation numérique et taille de l’entreprise

En matière de taille, les moyennes entreprises (comptant entre 1000 et 2499 employés) semblent posséder le parfait équilibre entre ressources et agilité afin d'entreprendre une transformation rapide. 42 % des répondants d'entreprises de cette taille ont évalué leur progression comme rapide ou très rapide, suivis de 40 % pour les plus grandes entreprises. 

Les entreprises de services financiers progressent également plus rapidement que tout autre secteur, surclassant ainsi les producteurs d'énergie, les sociétés de médias, les détaillants et les professionnels de l'éducation. Il n'est pas surprenant que le numérique soit une priorité dans ce secteur compétitif, où la vitesse de négociation se calcule en millisecondes seulement. Les sociétés financières doivent bénéficier d'un meilleur accès aux ressources informatiques sur les marchés européens clés. Londres représente par exemple un hub technologique de taille pour la finance, offrant ainsi aux sociétés de la City les ressources dont elles ont besoin pour se développer. 

Devenir un leader du numérique

Que devez-vous donc entreprendre si vous souhaitez remporter la course au numérique ?

Vous pouvez commencer par agir comme les leaders du numérique, et chercher à tirer pleinement profit de l'infrastructure informatique flexible. Selon notre enquête, 63 % des entreprises affichant la progression la plus rapide ont déclaré que la flexibilité et la performance de leur infrastructure informatique représentaient les facteurs de réussite clés de leur transformation.

Afin d'atteindre une flexibilité optimale, les leaders du numérique prévoient de moins s'appuyer sur les data centers sur site afin de se tourner davantage vers des solutions de cloud hybride et de colocation. Plus de la moitié d'entre eux expliquent utiliser actuellement ou envisager d'adopter une stratégie de data center et de cloud hybride, tandis que 33 % ont spécifiquement déclaré envisager d'accroître leur utilisation de data centers tiers au cours des trois années à venir.

Outre les avantages en matière de coûts, la colocation constitue une décision stratégique. Les répondants ont déclaré qu'ils migraient en raison de leur volonté d'implanter leurs ressources informatiques au plus proche de leurs clients, mais également afin d'héberger des données et des applications qui ne peuvent migrer vers le cloud. En d'autres termes, les leaders du numérique optent pour la colocation en vue d'améliorer la qualité de leur service et de leurs opérations. 

En résumé, les principales puissances économiques européennes progressent le plus rapidement sur la voie de la transformation numérique, et les stratégies hors site flexibles viennent soutenir cette transition. L'heure est peut-être venue d'observer plus en détail le cloud hybride et la colocation et de les envisager comme une stratégie de croissance pour votre propre entreprise.

Pour en savoir plus, téléchargez le rapport complet ci-dessous, puis consultez notre infographie présentant les principaux résultats.