Accéder à de nouvelles opportunités en optimisant l'échange de données pour les entreprises du retail

Par Tony Bishop, SVP, Platform, Growth & Marketing

Ces dernières années et plus que jamais pendant la pandémie, le rythme de développement des innovations au service de l'expérience client, s'est accéléré pour les entreprises du secteur retail.

Ces innovations numériques : achat en ligne, click and collect, réalité augmentée, shopping sur rendez-vous, livraison le jour J, ont redéfini les attentes clients, obligeant aujourd'hui les entreprises du retail à se concentrer plus que jamais sur l'amélioration de l'expérience d'achat et la satisfaction clients.

Les stratégies commerciales basées sur l’analyse des données sont devenues cruciales pour rester en compétition sur le marché. La transformation numérique du secteur a donné le pouvoir aux consommateurs : ils attendent plus de choix et sont moins fidèles aux marques que par le passé. 

A l’heure actuelle, les clients exigent des marques, une personnalisation des produits et services qui leur sont proposés note Gartner. Les entreprises du secteur retail doivent donc se plier aux nouveaux besoins de consommation et d’achat de leurs clients, notamment en proposant de nouvelles expériences de paiements : paiements dématérialisés, crypto-monnaies et programmes d'achats tel que : "Achetez maintenant, payez plus tard". 

Des années de croisements entre achats en ligne et en magasins prouvent que les entreprises du secteur retail ne peuvent plus se cantonner aux magasins uniquement physiques. De surcroît, les professionnels doivent impérativement étudier les données comportementales de leurs clients grâce à l'intelligence artificielle, afin d’offrir des expériences d'achat optimales à chaque point de transaction, qu'il s'agisse d'acheter en magasin ou à partir d'un ordinateur, d'un téléphone mobile ou d'une tablette.

Pour tirer leur épingle du jeu dans cet environnement numérique, les entreprises du retail doivent collecter, gérer, analyser et sécuriser efficacement les données, permettant ainsi d’offrir un parcours client omnicanal. Elles doivent également offrir une expérience personnalisée, en s'appuyant sur les données transactionnelles, les programmes de fidélité, les réponses aux promotions, le suivi et l'analyse du comportement en magasin, et croiser l’ensemble de ces données avec de nombreuses autres sources. 

 

Image 1

 

Quels sont les besoins des entreprises du retail pour être compétitives sur le marché d'aujourd'hui, en pleine transformation ?

Tout d'abord, les interactions numériques sont deux fois plus importantes aujourd'hui que les interactions physiques - et construire une stratégie numérique gagnante dans un secteur en pleine transformation, consiste à utiliser une approche globale pour redéfinir les expériences clients individuelles.

Pour atteindre cet objectif, les entreprises du secteur retail doivent être en mesure de relever quatre défis clés :

  • Croissance et concurrence : gagner des parts de marché face à une concurrence intense en captant le pouvoir d’achat des clients localement et mondialement. Cela signifie également disposer d’une logistique omnicanale pour garantir une expérience client fluide.

 

  • Complexité et risques cyber : la collecte, l'analyse et la surveillance des données transactionnelles doivent répondre à l'évolution rapide des préférences d'achat des clients mais doivent également permettre de garantir l’intégrité des données. De plus, pour assurer la gestion de chaînes d'approvisionnement complexes et contrer les cybermenaces incessantes, les professionnels du secteur doivent être en mesure de sécuriser les données et d’harmoniser les points de contrôles de l’informatique hybride dans l'ensemble de l'écosystème numérique.

 

 

  • Innovation : non seulement les clients sont sensibles aux innovations et nouvelles pratiques commerciales, mais ils les considèrent désormais comme une norme en matière d'expériences clients. Il incombe donc aux professionnels du secteur retail de personnaliser le parcours clients et l'expérience d'achat en tirant parti de l’analyse des données clients, en créant des expériences omnicanales dynamiques, en leur soumettant des recommandations grâce à l’intelligence artificielle et en proposant de l’information en temps réel en point de vente.

 

Image 2

 

 

Relever ces quatre défis permettra aux entreprises du retail de rester dans la course. Cependant, vouloir devancer la concurrence exige une dernière nécessité. En effet, les entreprises doivent innover pour offrir une expérience clients enrichie en coordonnant leur infrastructure physique avec leurs fournisseurs, gestionnaires d’entrepôts, distributeurs, prestataires logistiques et autres partenaires.

Dans un monde où presque toutes les entreprises du retail sont en concurrence avec le modèle « phygital » et devant affronter les géants mondiaux tels qu'Amazon, la réussite des entreprises repose sur leur capacité à valoriser les données comportementales des clients grâce à l’analyse des données captées et aux recommandations produites par l’usage de l’intelligence artificielle.

En parallèle, les entreprises doivent s'assurer que leurs opérations physiques et numériques fonctionnent simultanément pour assurer une livraison optimale des produits. Cela implique une exploitation des données et des réseaux des points de vente et des entrepôts pour optimiser les expéditions le jour J ou en express, en maintenant les stocks au plus près des consommateurs.

 

Image 3

 

Une telle innovation est impossible sans une approche globale et basée sur les données des ventes. Pourtant, le succès des modèles de distribution simplifiée, nécessite également des investissements dans l'efficacité du back-end, directement liée à la qualité des algorithmes d'analyses qui font correspondre production et distribution aux fluctuations des demandes clients. 

Au moment où un produit arrive chez le client, les données liées à sa production, son achat, et sa livraison auront transité par le vaste écosystème de la chaîne d'approvisionnement qui, à son tour, aura généré encore plus de données, toutes précieuses pour l’analyse et l’optimisation de l'expérience clients.

Image 4

 

Gartner a mis en évidence sept tendances clés dont les entreprises du retail tirent parti pour remodeler leurs processus à l'aide des données :

  • Mettre en place des interactions sans contact pour améliorer l'engagement client.
  • Exécuter des commandes tout en analysant et ajustant en permanence les stocks, les besoins en main-d'œuvre et les processus.
  • Optimiser l'algorithme du merchandising afin de faire concorder les ventes à la demande des clients.
  • Associer capacité et efficacité pour soutenir la productivité des collaborateurs d’une entreprise retail.
  • Connecter les écosystèmes collaboratifs et parties prenantes pour un fonctionnement optimal.
  • Optimiser les coûts d'exploitation et de livraison.
  • Se sensibiliser à l'évolution des tendances des consommateurs vers des dépenses plus significatives : consommations axées sur les valeurs.

Comment les professionnels du secteur retail peuvent-ils surmonter les défis liés à la gravité des données ?

Dans un écosystème retail mondial, presque entièrement façonné par les données, les entreprises sont également confrontées à des défis importants liés à la gravité croissante des données : une complexité créée à mesure que les entreprises deviennent dépendantes des données mondiales.

Concernant l'intensité de la gravité des données, les entreprises du G2000 opérant dans le secteur du retail devraient connaître un taux de croissance annuel composé de 137 %, selon le Data Gravity Index™ , qui prévoit que ces entreprises passent de 1,56 Go/sec d'intensité moyenne en 2020 à 49,49 Go/sec en 2024.

Les grandes villes commerciales domineront cette croissance, avec Londres, Seattle, Paris, Amsterdam, Tokyo et New York qui devraient connaître la plus forte croissance.

Seattle, bien sûr, abrite Amazon, qui construit et affine son modèle de vente basé sur les données depuis près de 30 ans. L'effet de la gravité des données est également amplifié dans d'autres grandes entreprises, l'environnement des données de Walmart devant gérer 2,5 pétaoctets de données par heure.

Les technologies utilisées par les entreprises du retail comme l'intelligence artificielle, accentuent également la croissance de la gravité des données, car ces modèles d'intelligence artificielle produisent leurs propres masses de données devant être exploitées pour permettre aux entreprises de rester compétitives.

Innover autour des communautés de données connectées

Pour minimiser l'impact de la gravité des données sur l'innovation, les professionnels du secteur doivent repenser et optimiser la façon dont leurs données sont capturées, gérées, analysées et sécurisées.
Conçu comme une plateforme de data centers omniprésente intégrant les mondes physique et numérique, PlatformDIGITAL® résout les défis de la gravité des données en amenant aux données : les utilisateurs, les objets connectés (IoT), les applications, les clouds et les réseaux depuis des centres d'échange de ces dernières.

 

Image 5

 

En plaçant au cœur de leur stratégie l’optimisation de leurs architectures centrées sur les données, et en puisant dans les communautés de données connectées en permanence dans les data centers, les professionnels du secteur retail peuvent travailler avec l'ensemble des acteurs nécessaires à leurs activités commerciales.

Cela permet aux entreprises retail et à leurs communautés de données connectées, d'avoir une meilleure visibilité sur les chaînes d'approvisionnement complexes et omnicanales tout en améliorant les prévisions, la production, la conformité, la sécurité, et ce, à tous les niveaux.

Le stockage d'une base de données majeure concernant les activités clients signifie que les fabricants peuvent, par exemple, ajuster les commandes de matières premières en fonction de l'évolution des préférences d'achat des clients. Les annonceurs peuvent accéder à des données en temps réel sur les préférences des clients et concevoir des campagnes pour stimuler la demande de produits en demande ou en surstock.

En utilisant une plateforme mondiale centrée sur les données reflétant la structure et le fonctionnement de l'entreprise, les professionnels du secteur seront en mesure de collecter et d'analyser les données dont ils ont besoin pour surveiller, gérer et améliorer en permanence leurs opérations.

 

Image 6

 

D’importantes opportunités attendent les entreprises du secteur retail lorsqu'ils exploitent les bonnes données, de la bonne manière, et les utilisent pour restructurer efficacement leurs stratégies. Alors que les chaînes d'approvisionnement du retail s'appuient sur des communautés de données connectées, la nouvelle génération d'entreprises retail post-pandémique sera prête non seulement à survivre, mais à prospérer.