Blog

Informatique hybride et évolutivité

Alors que les entreprises dépendent de plus en plus du cloud, les data centers traditionnels sur site perdent du terrain et sont voués à disparaître. Selon Gartner, d’ici 2025, 80 % des entreprises auront fermé leurs data centers sur site et auront adopté à la place des modèles cloud ou de colocation. Mais personne ne sait exactement quels services seront demandés à l’avenir. Dans cette optique, comment s’assurer que votre infrastructure informatique et celle de vos clients seront à la hauteur ? Aurez-vous besoin de services cloud, de services de colocation ou des deux ?

Par: Jelle Frank van der Zwet

Les certitudes de l’infrastructure

Aujourd’hui, les changements se multiplient à un rythme effréné. C’est une certitude : les fournisseurs de services et intégrateurs de systèmes actuels vont devoir s’adapter aux nouvelles exigences des clients concernant leurs environnements informatiques et vont devoir prendre en charge le boom de la communication entre les systèmes, les plates-formes et les utilisateurs. De plus, les réglementations en matière de données sont de plus en plus strictes et rapidité et sécurité restent de mise. Dans ce contexte, vous aurez besoin de contrôler totalement l’emplacement de stockage des données, afin de répondre aux attentes élevées de sécurité et de performances de vos clients et des organismes de réglementation.

Gestion des données et stockage au niveau local

De plus en plus d’entreprises utilisent maintenant des services cloud et une infrastructure hybride pour profiter de solutions plus flexibles et évolutives, qui, si elles sont avantageuses, posent des problèmes de connectivité et de sécurité. Cela est d’autant plus vrai pour les organismes gouvernementaux et autres entités publiques qui gèrent des données sensibles. Lorsqu’ils choisissent leur infrastructure informatique, ces clients accordent souvent une importance capitale au stockage des données. Ils exigent une stratégie de sécurité exhaustive et veulent pouvoir compter sur des partenaires qualifiés à tous les stades de la migration dans le cloud, et ce, à tous les niveaux (systèmes, applications et données).

Colocation et cloud

Les fournisseurs de cloud comme Microsoft, AWS, Oracle, Google et IBM garantissent la sécurité grâce à des pare-feu et à la surveillance en temps réel des intrusions et des menaces dans le cloud public. Mais pour les entités qui doivent respecter des exigences légales strictes concernant le stockage et le traitement des données au niveau local, ce n’est pas suffisant.

Pour répondre à ce besoin, les fournisseurs proposent des services de cloud privés, hébergés localement : les applications sont exécutées et stockées à l’échelle locale, dans le pays, et il en va de même pour toutes les données générées. Microsoft Azure Stack, par exemple, est une version privée du cloud Azure pour les solutions IaaS ou SaaS, où toutes les données traitées sont stockées et contrôlées localement. De cette façon, les entreprises peuvent bénéficier de services cloud modernes, tout en étant en mesure de garantir le traitement de l’ensemble de leurs données dans le pays.

Face à cette demande, la colocation dans des data centers neutres est apparue comme une alternative au data center d’entreprise. Ces data centers neutres et locaux offrent des connexions privées directes avec tous les grands fournisseurs de cloud, garantissant rapidité et sécurité. Cela permet d’arrêter les transferts de données, ce que ne permettent pas les lignes Internet standard, qui ne sont pas en mesure d’assurer un niveau identique de performance ou de sécurité.

La gestion de l’environnement hybride

Bien sûr, certaines organisations n’ont pas besoin de gérer localement toutes leurs données et applications : souvent, certaines de leurs opérations peuvent être effectuées dans le cloud public. 

Pour les organisations utilisant un data center de colocation, l’administration IT peut souvent être gérée à l’aide d’une interface dédiée. Avec cette solution, l’administrateur peut ajouter facilement une connexion privée à un ou plusieurs fournisseurs de cloud et gérer les réseaux étendus (WAN) de façon centralisée. Les environnements hybrides peuvent être optimisés en fonction de la charge et des besoins, sans compromettre la sécurité ou les performances. 

L’accessibilité utilisateur

En offrant un environnement plus flexible, les cloud hybrides permettent aux organisations d’étendre, de rationaliser et de mettre en œuvre plus facilement de nouvelles fonctionnalités. Les entreprises peuvent ainsi améliorer la gestion de leurs ressources et exercer un contrôle renforcé. Désormais, même les organisations soumises à des règles strictes de traitement des données peuvent bénéficier de ces avantages, grâce à la sécurisation de la gestion des données dans les modèles et centres de colocation.

Il est clair que le cloud hybride, ainsi que la colocation et l’amélioration de la sécurité des données du cloud, permet aux entreprises de prospérer aujourd’hui, tout en créant un environnement évolutif pour demain.

Cloud Connect avec Interxion

Le service Cloud Connect d’Interxion offre aux organisations une connexion privée au cloud public, en simplifiant l’administration grâce à une interface dédiée. Vous voulez découvrir plus en détail comment concevoir une solution hautement sécurisée et flexible avec Cloud Connect ainsi qu’un service de colocation connecté ? Téléchargez notre guide de la transformation pour les fournisseurs de services ici, ou envoyez-nous un e-mail à l’adresse mktfrance@interxion.com.