Continuité des activités : la nécessité d’une connectivité haute performance

David Pumford, Directeur innovation produit, Interxion

28 mai 2020

En ces temps difficiles, tous les secteurs voient leurs opérations quotidiennes bouleversées. Résultat : ils se hâtent de réajuster leurs prévisions de croissance et d’appliquer des plans d’urgence. Suite à l’adoption massive et rapide du télétravail, les entreprises ont dû trouver des stratégies innovantes pour continuer à offrir une expérience client haute qualité et intégralement digitale.

Afin de maintenir les performances opérationnelles et la continuité des activités, les initiatives prévues de transformation digitale sont largement passées à la vitesse supérieure : des outils Web de visioconférence, de messagerie instantanée et collaboratifs ont dû être rapidement greffés aux architectures numériques habituelles. Pour les organisations encore en mesure de fonctionner, il est clair que ces solutions seront d’une grande utilité afin de faire face à cette situation sans précédent.

Les fournisseurs de SaaS qui, par le passé, s’appuyaient principalement sur des réseaux optimisés pour l’entreprise revoient désormais leurs propres stratégies d’interconnexion, afin d’absorber l’augmentation rapide du nombre d’utilisateurs simultanés sur leurs plate-formes tout en garantissant qualité de service et stabilité.

Il est évident de constater que la transformation numérique des entreprises n’est pas prête de s’arrêter.

Dans ce contexte, il est nécessaire de répondre à une question essentielle : la connectivité sous-jacente entre vos collaborateurs et les outils métier est-elle suffisamment solide pour se plier à cette nouvelle norme ?

Une mauvaise connectivité a pour conséquence de ralentir l’accès aux information et de limiter les liens collaboratifs. Sans surprise, la productivité et l’innovation en pâtissent tout en dégradant l’expérience client.

Ainsi, entreprises et fournisseurs doivent agir rapidement pour veiller à disposer d’options de connectivité directes et flexibles, évitant ainsi aux employés et aux clients d’être impactés.

Des modèles de connectivité en évolution

À quoi ressemble exactement la nouvelle norme ?

Les modèles de trafic Internet ont changé de façon spectaculaire depuis le début de la crise : aujourd’hui, la plupart des employés sont en télétravail et utilisent un nombre croissant d’applications Web.

Selon les estimations, cette croissance soutenue varie entre 20 % et 50 % pour les opérateurs, les réseaux de diffusion de contenu et les fournisseurs de SaaS. Elle a entraîné une hausse conséquente du trafic échangé dans les points d’échange Internet et des interconnexions entre réseaux privés. Aujourd’hui plus que jamais, les hubs d’interconnexion jouent donc un rôle crucial : ils garantissent la liaison entre les applications stratégiques, les infrastructures de télécom traditionnelles (destinées aux particuliers comme aux entreprises) et les plates-formes SaaS qui les relient. 

A l’heure où les réseaux résidentiels deviennent la norme à titre professionnel, les opérateurs Télécom nationaux et internationaux mettent à niveau leurs stratégies locales d’interconnexion à un rythme inédit. Cependant, les SLA classiques ne s’appliquent plus car les nombreuses petites sociétés ayant pour habitude de gérer ces réseaux résidentiels voient des difficultés à optimiser leurs réseaux, dégradant ainsi l’accès aux applications métier critiques.

De quoi donner de sérieux maux de tête aux plate-formes SaaS car elles sont dépendantes de la qualité du réseau pour assurer une expérience client optimale, même en cas de hausse du trafic et des latences. Il en va de même pour les plus petits opérateurs télécom locaux, dont la mission est d’offrir assez de bande passante à leurs utilisateurs pour permettre l’accès aux applications professionnelles.

Le boom des interconnexions privées et du trafic échangé au sein des points d’échange Internet est directement lié aux tentatives des opérateurs pour s’adapter à cette nouvelle dynamique. Dans ce contexte, le peering mutuel entre les fournisseurs de SaaS et les petites compagnies Télécom, facilité par les points d’échange Internet régionaux, a un impact direct sur l’expérience des utilisateurs finaux.

Le peering aide les petits opérateurs Télécom à accéder à une multitude de plates-formes dans différents secteurs en un seul lieu. C’est pourquoi cette pratique est de plus en plus adoptée, à tous les niveaux, par les fournisseurs et les opérateurs de réseaux résidentiels, en vue de répondre à cette nouvelle demande. De même, les interconnexions privées entre des réseaux localisés au même endroit progressent, pour protéger le trafic sensible comme les services VoIP et VOD.

Nous savons que de nombreuses organisations se tournent actuellement vers les principaux fournisseurs de services cloud tels qu’Amazon, Microsoft et Google, ce qui atténuera certains des problèmes soulevés. Pour autant, les entreprises mettant en œuvre des stratégies hybrides multi-cloud devront réfléchir à la manière dont leur plate-forme sera vue à la fois sur les réseaux professionnels et résidentiels.

Organisations, opérateurs de réseaux résidentiels et fournisseurs de SaaS partagent tous la même inquiétude : que les performances soient insuffisantes et que la connectivité manque de stabilité. Lorsque les collaborateurs ne disposent pas de la connectivité nécessaire pour travailler efficacement, les résultats financiers des entreprises en sont directement impactés.

Aujourd’hui plus que jamais, il est indispensable de garantir la qualité de l’interconnexion entre les applications métier et les réseaux résidentiels locaux, sous peine d’empêcher les organisations de fonctionner et les fournisseurs de SaaS d’offrir des services de qualité.

Une solution aux problèmes de connectivité

Pour relever ces nouveaux défis de connectivité, les solutions Interxion offrent un large éventail d’options de connectivité directe, qui permettent aux entreprises de réduire leur latence et d’améliorer leurs performances grâce à nos solutions Cross Connects. Au sein de nos data centers en colocation, ces Cross Connects donnent les moyens aux organisations de s’interconnecter avec leurs communautés d’intérêt (notamment leurs partenaires, fournisseurs et clients), de manière flexible et évolutive, pour pouvoir maintenir la continuité des activités, indépendamment de l’augmentation de la demande.

Interxion héberge dans ses data centers des points d’échange Internet neutres vis-à-vis des opérateurs Télécom. Grâce au peering à distance, les entreprises ont la possibilité de se connecter aux principaux points d’échange Internet, partout et quelque-soit la bande passante requise. Il suffit d’une interconnexion avec une plate-forme Interxion pour mettre en place des connexions privées vers diverses plates-formes tierces sur simple demande.

L’évolutivité et la flexibilité sont essentielles au maintien de la continuité des activités, car les réseaux doivent être en mesure de suivre la demande, en constante évolution. Le peering à distance peut ainsi être source de flexibilité et d’agilité pendant cette période d’incertitude, en permettant aux organisations d’augmenter et de réduire la bande passante en fonction de leurs besoins. Interxion propose également des contrats de peering à distance à court terme, qui permettent aux entreprises de gérer efficacement des budgets serrés, puisqu’il est impossible de savoir pendant combien de temps la demande restera élevée.

En temps de crise, les data centers d’Interxion, neutres vis-à-vis des opérateurs Télécom, fournissent aux organisations une solution unique pour accéder à la colocation et à diverses options de connectivité. Ils mettent à disposition les infrastructures dont les entreprises ont besoin pour rester opérationnelles et continuer à offrir des services répondant aux attentes et aux besoins de leurs clients.

Pour en savoir plus sur la façon dont Interxion garantit la connectivité, l’évolutivité et la flexibilité nécessaires au maintien de la continuité des activités, cliquez ici.