Guide pratique de la migration dans le cloud

Comment préparer vos applications à la migration

Aucun service informatique ne veut se lancer dans un projet de migration dans le cloud s'il n'a pas la conviction qu'il pourra, à terme, passer à l'environnement cloud en douceur et sans difficultés. Les documents et articles faisant valoir les avantages du cloud-computing ne s'attardent peut-être pas sur toute la question de l'intégration, comme si le fait de « déplacer » des applications dans un environnement cloud était aussi facile que d'appuyer sur un bouton (tant que vous avez recours à leur solution). À l'évidence, ça ne l'est pas, même pour les applications considérées comme étant relativement « faciles » à migrer dans un environnement cloud.

Un autre livre blanc d'Interxion, “Le guide pour la migration des entreprises dans le cloud,” aborde les cinq principaux chemins de migration de Gartner :

  1. réhéberger sur l'IaaS
  2. refactoriser pour le PaaS
  3. réviser pour l'IaaS ou le PaaS
  4. reconstruire sur le PaaS, ou
  5. remplacer par le SaaS


Dans ce document, nous nous concentrerons sur les chemins 1 et 3. Ce sont des migrations qui déplacent les applications (ou les machines virtuelles et les applications exécutées sur elles) dans un environnement de cloud public ou cloud privé virtuel sans qu'il n'y ait besoin d'une refactorisation ou d'une reconstruction majeure. Nous exposons quelques considérations clés pour les décisionnaires de l'informatique qui veulent obtenir des réponses quant à la manière d'intégrer des applications.

Pour télécharger merci de remplir ce court formulaire.